Saperlipopote déménage !

Désormais, les nouvelles recettes de Saperlipopote seront déposées ICI (cliquez et suivez-moi !)

lundi 18 février 2008

Tatin au pays des filles

... ou "Tarte tatin pommes et oignons rouges caramélisés au miel"

Tatin au pays des filles
... ou "Tarte Tatin aux pommes et oignons rouges caramélisés au miel"




Et pourquoi pas de l'oignon dans un dessert ? A la base, l'oignon n'est ni un fruit ni totalement un légume mais un condiment, donc pourquoi ne pas l'utiliser dans une préparation que sucrée. De plus, utiliser la couleur de l'oignon rouge me plaisiat bien histoire de lier plaisir des papilles et des pupilles. Le résultat est étonnant à tout point de vue.
La saveur de l'oignon rouge vient renforcer celle du miel et on se rend compte de certaines de leurs similitudes, on ne sait plus bien qui de l'oignon ou du miel donne cette saveur particulière et on se dit au final que ces deux là s'entendent à merveille accompagnés de leur copine Pomme. Assez troublant.
Et puis c'est beau ! L'oignon rouge se fait pétales de fleurs, plein de poésie dans ces petites bouchées.
Ajoutez un soupçon de légéreté avec l'utilisation de la pâte filo pour obtenir un feuilleté sympathique et vous ne pourrez plus vous en passer !
Hmmm, l'humeur est légère, le soleil brille et la vie est belle.


Distribution :
(pour un moule de 30 cm)
5 à 6 pommes fermes
1 bel oignon rouge
1 cuillère à soupe de miel
1 noisette de beurre
1 pâte filo
(ne confondez pas avec la pâte fimo !)

1 - Epluchez les pommes -atelier permettant de mettre à contribution les capacités psycho-motrices de vos chérubins- , coupez-les en gros Quartiers et faites-les légérement compoter. 2 - Faites fondre l'oignon rouge coupé en quartiers dans le beurre à feu doux. 3 - Caramélisez avec une cuillère de miel et en augmentant légèrement le feu - atelier mettant en avant l'évolution de l'Homme et sa compétence dans la maîtrise du feu. 4 - Beurrez légérement le moule -atelier de Libération de la Femme qui ne se dira pas "quoi encore du beurre ?", vu que là où il y a de la gène il n'y a pas de plaisir. 5 - On dispose les pétales d'oignons rouges -atelier technique : face rouge tounée vers le fond du plat pour qu'il se voient une fois la Tatin retournée... je vous laisse y réfléchir... puis on recouvre avec les pommes. Vous pouvez rajouter un peu de miel si le coeur vous en dit. 6 - Recouvrez aves la pâte filo, comme pour une tourte, et ajouter un peu de beurre fondu au pinceau pour dorer -atelier consolidation des acquis engrangés lors de l'atelier "Libération de la Femme". 7 - Laissez cuire 20 minutes à thermostat 7, démoulez et laissez tiédir avant délectation.


Nectar...


Laissez-vous tenter de compléter cette douceur en l'accompagnant d'un nectar dont vous ne reviendrez pas ...

Je vous présente l'hydromel de Stéphane Ortéga, un apiculteur-magicien, dont vous avez le lien ci-contre.
On a souvent en tête des idées toutes faites sur l'hydromel : très liquoreux, épais, très sucré, pas subtil et autres. Alors laissez-vous contredire par celui-ci.
Peu liquoreux, cet hydromel est léger, très fruité, des pointes d'acidité qui contre-balancent le sucré subtil du miel très présent, des arômes de fleurs blanches, un nez d'une richesse et d'une puissance incroyable, et la couleur, ah ! la couleur. De l'or !
Idée : frais en apéritif c'est un délice.
Vous pouvez le trouver chez mon caviste préféré, "Le Feu à la Cave".
Spécial Saint Valentin...
C'est frais ! cliquez

lundi 11 février 2008

Je suis baladeu, gomblètebent baladeu !

... ou "Tisane miracle pré-Saint Valentin"

Tisane miracle !
Un petit billet court mais efficace.
Il semble qu'une épidémie de je ne sais quoi se balade un peu partout (même des Suisses sont touchés !) qui allie toux sèche + mal de tête + courbatures + c'est déjà pas mal ! Alors pour la tête, il y a le bon vieux paracétamol allié à de la vitamine C qui booste les défenses immunitaires, pour les courbatures il faut boire boire boire -et bien sûr je parle d'eau... Et pour la gorge ? Et bien pour la gorge il y LA tisane.

La recette m'a été donnée il y a longtemps longtemps par un soir de pleine lune au fond des bois.... non, en fait elle m'a été donnée par une amie qui se soigne par les plantes et autres trucs naturels un soir de restaurant -à Strasbourg, architecturé par Jean Nouvel et dont j'ai mangé le nom...- où j'étais malade et frustrée car tout ce qui se trouvait dans mon assiette avait le même goût pour moi alors que les autres s'exclamaient "oh, mon dieu, c'est bon, c'est fin, extraordinaire, incroyable !" et autres interjections sans sens pour moi à ce moment précis. J'ai donc eu en bonus une tisane commandée par cette amie au cuisinier.

C'est bon aussi de se faire chouchouter ! Alors je vous la livre pour que vous vous chouchoutiez.


Pour un miracle :
- Thym
- Gingembre frais
- Citron
- Miel

Mettre à infuser le gingembre en rondelles, le thym et le citron dans de l'eau chaude, tout ça dans une belle théière comme celle magnifique que j'ai déniché à la brocante samedi matin -trop contente !

Ajouter du miel dans votre tasse et hop ! Je n'avais pas de thym alors je l'ai remplacé par des graines de livèche qui sont expectorantes donc efficaces aussi, et pour le goût j'ai rajouté de la menthe.
Après ça, une tape sur les fesses et au lit ! d'ailleurs j'y vais... Bonne nuit à tous.














samedi 9 février 2008

Lenti(lles)-conformistes

... ou "Crème de lentilles blondes à l'anis vert, quenelles de boudin noir de canard"


Faites l'amour, pas la guerre !

Ce matin j'écoutais Inter et j'ai entendu quelquechose qui m'a froissé les oreilles et le coeur. Le texte qui suit en parle. En colère.

Ouf ! J'ai appris une bonne nouvelle ce matin sur Inter : en raison de l'acalmie des combats au Kenya, les fleuristes vont pouvoir être livrés en roses pour la Saint Valentin. On a eu chaud ! Non mais c'est vrai ça, quelle idée d'aller se trucider à la veille de la fêtes des amoureux du pouvoir d'achat ? Quel poids un millier de morts et 300 000 déplacés face à des milliers de lovers béats offrant tout leur coeur dans un geste tendre et non planifié dans une brassée de roses -enfin, une rose parce que le pouvoir d'achat est bas, ma p'tite dame.


Et puis vous voyez, les journalistes savent être au fait de l'info, aborder les vrais sujets d'actualité et remonter le moral de nos chers concitoyens, revaloriser leur pouvoir d'achat. non franchement, que ceux qui s'inquiétaient de la qualité des journalistes et de leur travail se rassurent. Même sur Inter ils savent se remettre en cause et trouver le mot juste pour leurs auditeurs. Tiens, vous le saviez vous que les roses de la Saint Journéecommercialeàdestinationdesnoncélibataires venaient du Kenya ? Ben, non. En tous les cas, moi je ne savais pas. Et c'est une info essentielle pour ne pas passer à côté des choses essentielles.






Lenti(lles)-conformiste
... ou "Crème de lentilles blondes à l'anis vert, quenelles de boudin noir de canard"




Dans le potage :
(par personne)
70 à 80g de lentilles blondes (crues)
Eau
1 cuillère à café de crème épaisse
1/2 cuillère à café d'anis vert
Boudin noir de canard
(ou autre mais de canard c'est excellent)


1 - Faites cuire les lentilles blondes dans l'eau bouillante. Vous pouvez les faire tremper la veille -si vous anticipez ! 2 - Pendant la cuisson des lentilles, formez des quenelles de boudin noir tout simplement avec 2 petites cuillères : enlevez la peau du boudin, prenez un morceau dans la première cuillère et pressez avec la deuxième pour former des petites quenelles. 3 - A 5 minutes de la fin de la cuisson des lentilles, ajoutez l'anis vert. 4 - Mixez en ajoutant la crème fraîche vers la fin. Il faut conserver un peu d'eau dans la cuisson des lentilles de façon à ce que vous ayez un potage et non pas une purée. 5 - Mettre le potage dans un bol ou une assiette et disposez les quenelles de boudin dessus.


Bon appétit !


Ça peut plus durer !
Désolée, c'est Nestlé mais c'est drôle ! cliquez
Si vous avez des problèmes pour laisser des commentaires, n'hésitez pas à utiliser directement le mail indiqué dans mon profil...