Saperlipopote déménage !

Désormais, les nouvelles recettes de Saperlipopote seront déposées ICI (cliquez et suivez-moi !)

lundi 28 septembre 2009

Je suis descendue dans mon jardin...

... ou "Variations autour des tomates du jardin"

Les aventures de Fifi Brindille...

Quel bonheur de manger les légumes de son jardin ! J'ai la chance d'être en ville et d'avoir un jardin. Pas un potager, non un jardin de ville avec de la pelouse et où les anciens habitants n'avaient pas une seule chose qui se mange et étaient spécialistes en "faux".
Je m'explique. Il y a un prunier mais c'est un prunus, c'est à dire un prunier dont les prunes ne se mangent pas, un "faux" prunier en quelques sortes. A côté un pommier... du Japon qui ne donne donc que des fleurs. Et tout autour du jardin, il y a des faux fraisiers, vous savez, ceux qui donnent des fruits qui ressemblent à des fraises mais qui ne sont pas des fraises et qui réactivent votre réflexe de Pavlov en vous laissant seulement l'eau à la bouche et rien de plus !

Donc j'ai mis fin à ce cercle vicieux en investissant les plates-bandes et en plantant des tomates, des céleris raves, des basilics, de la menthe, de la sarriette...

Je me suis également fait un mini compost dans un mini coin. Et miracle de la nature, plein de petites plantes magiques ont poussé :
- des courges. Elle se sont mises à ramper, grimper, fleurir toutes seules comme des grandes. J'ai cru pendant un moment que la malédiction du "ça pousse mais ça ne donne rien" me rattrapait car toutes les fleurs se révélaient être des fleurs mâles qui ne donnent rien mais contre toute attente une courge a trouvé sa place dans la glycine, lovée dans les branches et les tendres feuilles.
- 2 avocatiers
- des fraisiers (des vrais cette fois-ci)
- 2 lauriers
et plein d'autres encore à venir !

Les tomates donc. La ceuillette de la première tomate est un moment quasi mystique -je vous assure que ce que je vous dis est vraiment très réaliste, à peine romancé !- . C'était une "Coeur de Boeuf" grosse comme 2 poings et pointue comme un coeur. Elle m'a fait mon repas et sa dégustation a bien duré 1/2 heure facile ! Cette variété contient peu de pépin et est peu juteuse comparée à d'autres. Sa chair est ferme et douce, peu acide, un peu rosée. Un régal !
Et d'autres ont suivi et de variétés variées : des "portugaises" -grosses et rouges- , des "sorento" -grosses et roses- , des "blanches d'Anvers" -qui en fait sont un peu jaunes crème- , des "mountain gold" -moyennes et oranges en pointe-.

Un vrai festival de couleurs et de saveurs et tout cela dans une bande de terre de 3 mètres de long sur 30 cm de large ! Comme quoi, peu de place suffit à faire pousser des petits bonheurs !
Alors forcément les tomates étaient souvent au menu : salades, carpaccio, tarte, sauce, et encore beaucoup d'autres à venir.
Je vous livre pour aujourd'hui 2 tartes fines et très rapides à faire.


Camaïeux de tomates en tarte fine au sésame





Pour une plaque de four :

Pâte :
300g de farine
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1/2 sachet de levure de boulanger
1/2 cuillère à café de gros sel
1/2 verre d'eau tiède
1 cuillère à soupe de graine de sésame blond


Pour la garniture :
Des tomates de couleurs variées
1 oignon rouge
Des copeaux de fromage de chèvre très sec
1 filet d'huile d'olive

1 - Dans un saladier, tamisez la farine et ajoutez le gros sel et le sésame.
2 - Diluez la levure dans l'eau tiède avec un peu d'huile d'olive.
3 - Faites un puit dans la farine et versez la levure diluée.
4 - Pétrissez -directement avec vos petites mimines- et ajoutez de l'eau si la pâte est trop sèche, de la farine si elle est trop collante. Laissez reposer durant 15 à 30 minutes.
5 - Découpez les tomates en tranches épaisses (5 mm) et émincez l'oignon rouge.
6 - Etalez la pâte pour qu'elle tienne sur la plaque du four (sur du papier sulfurisé).
7 - Disposez la moitié de l'oignon rouge sur la pâte puis recouvrez avec les rondelles de tomates disposez de façon artistique - autrement dit : lâchez vous !- . Puis recouvrez avec le reste des oignons et émincez des copeaux de fromage de chèvre par-ci par-là -ça, c'est précis !.
8 - Faites cuire au four à thermostat 7 - que vous avez bien entendu fait préalablement chauffé - durant 20 à 30 minutes.
9 - Au moment de servir, ajoutez un filet d'huile d'olive.



Tarte fine et piquante aux tomates du jardin et ventrêche




Pour un four de plaque :

Pâte :
300g de farine
1/2 sachet de levure de boulanger
1/2 verre d'eau tiède
1/2 cuillère à café de gros sel
1 cuillère à café de piment d'Espelette en poudre
(quoi ? vous n'en avez toujours pas acheté malgré ce billet?)

Garniture :
Des tomates rouges de différentes variétés
10 tranches très fines de ventrêche
-ou poitrine fumée-
Des feuilles de basilic frais
- du thaï de mon jardin pour la mienne-
Quelques émincés d'oignons rouges
-pour perfectionner votre sens artistique..-

1 - Pour la pâte, procédez comme la précédente -très bon exercice de diction ; ne pas hésiter à l'utiliser- sauf que le sésame est remplacé par le piment d'Espelette -oui, il y a des variantes, ne vous laissez pas avoir...
2 - Pour les tomates, procédez comme le recette précédente -trop facile à rédiger cette recette !
3 - Pour la ventrêche, procédez... Non ! c'est bon. Personnellement je l'ai disposée en cercle sur le tour de la pâte puis j'ai posé les tomates au centre. J'ai gardé une tranche pour mettre en déco - et oui, vous savez, le sens artistique...
4 - Disposez les feuilles de basilic et les oignons rouges sur les tomates
5 - Mettre au four, comme pour la recette précédente...
6 - Régalez-vous, comme avec la rec....
En espérant vous avoir donné envie de planter des petites graines...

10 commentaires:

Tiuscha a dit…

Sont belles ces tartes, on dirait des fleurs...

sab le plaisir de gourmandise a dit…

moije descendrtais bien a ta table!!

Hélène a dit…

J'adore avoir mes mains dans la terre. C'est magique la nature. Je note les graines de sésame dans ta pâte. Elles devaient être goûteuses ces tomates.
Bonne journée

juste pour le plaisir a dit…

Je ne connaissais pas ton blog et je te visite grâce à ton gentil commentaire.
C'est marrant parce que on a jeûné hier pour yom kippour et depuis le début du jeûn j'ai envie de tomates (bizar je sais...), voilà comment je vais y remédier! Tes tartes sont trop belles!
Bonne journée!

Biscottine a dit…

Sympa avec cette pâte!

Alhya a dit…

J'adore. Un instant je me suis crue ailleurs. dans un jardin sentant bon les herbes, les fleurs et le soleil. Un prolongement de l'été tes jolies tartes!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Aaahhhh, j'adorerais avoir un jardin! Ces tartes sont splendides et si alléchantes!

J'aurais beaucoup aimé te rencontrer ce weekend, mais malheureusement je serai pas là (vacances). La prochaine fois, j'espère! Bien du plaisir.

Bises,

Rosa

Saperlipopote ! a dit…

merci pour vos gentils mots les filles !
Rosa : we super à Genève. A refaire ! donc de nouvelles occasions de se rencontrer !

Easy kitchen a dit…

je suis née dans un potager enfin presque parce que celui de ma mère doit faire 400m2 environ et c'est presque un boulot à plein temps. mais qu'est ce que c'est bon et je fais des cures de légumes chez elle.
alors profite bien du tien

Garance a dit…

Ness , je suis passé par ton Jardin et ma foi il m'a bien plu ; j'ai aimé ton coup pied dans la fourmilière (de "gueule " )...
tes joue de Lotte et bien d'autres petites leçons posées ça et là ...
Pas trop de temps et puis j'ai aussi viré pas mal de mon de Facebook (désolée ce n'était pas contre toi) mais le calme est un trésor que j'apprécie désormais ..
merci pour tes visites chez moi...
@ plus
Garance

Si vous avez des problèmes pour laisser des commentaires, n'hésitez pas à utiliser directement le mail indiqué dans mon profil...