Saperlipopote déménage !

Désormais, les nouvelles recettes de Saperlipopote seront déposées ICI (cliquez et suivez-moi !)

mardi 25 août 2009

C'est la rentrée des Ateliers !

... ou "Comment bien redémarrer"

Youpi, c'est la rentrée !
Les serviettes de plage ont été ensablées, les maillots ont laissé des traces sur votre peau bronzée, les mollets sont gonflés de vos randos éffrénées, le sourire est affiché, le plein d'énergie fait.

Vous êtes prêts ?
Alors pour ne pas cesser de vous amuser, de vous détendre, de découvrir des saveurs et de ravir vos papilles, les Ateliers deSaperlipopote font leur rentrée pour vous acceuillir avec plaisir.

Voici le programme pour cette année :



Atelier "Ti Chef"
Pour les enfants ; Durée 1h30
On cuisine 2 recettes ensemble et tu les dégustes à la maison en famille pour montrer tes talents de Ti Chef !
Mercredi de 16h00 à 17h30 // Samedi de 10h30 à 12h00
Tarif : 20 € par enfant





Atelier "Entre 2"
Pour adultes ; Durée : 1h30
Pas le temps de cuisiner ? Venez trouver des astuces pour cuisiner vite, bien et bon et passer un bon moment. Une belle et bonne pause méridienne !
Dégustation sur place.
Café ou thé offerts
Dernier Mardi de chaque mois, de 12h30 à 14h00
Tarif : 20 € par personne




Atelier "Que pour les grands"
Pour adultes ; Durée 2h00
Ce soir c'est pour vous et rien que pour vous. Mettez les mains à la pâte puis les pieds sous la table. Respirez profondément. Décontractez-vous. Régalez-vous !
1er Jeudi de chaque mois, de 19h00 à 21h00
Tarif : 25 € par personne








Atelier "Après l'effort, le réconfort !"
Pour adultes ; Durée : 1h30
Et si vous passiez pour l'apéro ? Et pour changer des cacahuètes, je vous propose de cuisiner des petites bouchées originales, simples et pleines de goût. Tchin tchin !
Dernier vendredi de chaque mois, de 19h00 à 20h30
Tarif : 25 € par personne



Voici la version imprimable du programme : cliquez ici recto et verso.

Alors à très bientôt et en attendant : Bon Appétit !

mercredi 12 août 2009

Pluie-pluie et petits farcis...

... ou "Courgettes et aubergines farcies aux saucisses et merguez et câpres"

Petites précisions biologiques...

De par mon métier -diététicienne indépendante, détendue et pacifiste- , on me pose régulièrement des questions concernant l'alimentation en dehors de mon cabinet, chez des amis ou autres moments privés. Ce que je fais avec plaisir sauf parfois...
Il m'est arrivé récemment de me retrouver face à une personne très agressive qui m'a limite prise pour une criminelle du fait de ne pas être, je cite, "plus radicale concernant les conseils relatifs à la consommation de viande", grosso-modo pourquoi je ne disais pas aux gens que la "viande et les produits laitiers sont des poisons pour l'Homme". Alors je tiens à préciser ce qui suit...

1) Comme vous le savez tous et toutes, l'Homme est un omnivore -mais également une femme comme les autres aussi, certes, mais là n'est pas le propos- et donc mange de tout -sauf à certaines périodes charnières de sa vie où il est frappé de crise de rébellion, périodes qui durent plus ou moins longtemps selon le bon vouloir de chacun.
L'Homme est donc un mélange savant de carnivore, d'herbivore, d'insectivore -si, si- , ce qui fait sa richesse et sa complexité, et l'amène à varier son régime alimentaire et à jouir des multiples saveurs que lui offre le monde, animal comme végétal.
Cependant, certaines personnes, par choix idéologiques ou nécessité médicale, suppriment des aliments ou catégories d'aliments de leur alimentation quotidienne. On connaît notamment le végétarisme (suppression de la chair d'origine animale) et le végétalisme (suppression de tout aliment d'origine animale), qui sont prônés par de nombreux courants philosophiques orientalistes notamment, et de plus en plus fréquemment adoptés dans le monde occidental.

Mais je tiens à préciser que cela reste un choix personnel et que les personnes qui mangent de la viande ne sont pas des "carnivores", ni des gens "totalement irresponsables dans notre monde actuel" -dixit la personne qui m'a agressé- pour autant.
Ce n'est pas parceque l'on mange de la viande que l'on est obligé d'en manger à chaque repas, ni chaque jour. La consommation raisonnable et raisonnée fait aussi partie de ce monde, ce que je prône -ma philosophie personnelle.
Les choix de manger ou pas de la viande sont tous les deux tout aussi respectables l'un que l'autre, et ni moi ni personne n'a à les imposer aux autres.

On appelle ça de la tolérance, le respect d'autrui et de son libre choix.
Merci... -ah ! ça fait du bien, ça va mieux...-

2) La polémique sur le lait : si cela vous intéresse je vous explique tout -origine, fondements, biologie, etc...- avec plaisir dans un prochain billet -n'hésitez pas à demander si vous le voulez- mais maintenant, j'ai envie de parler de choses positives et agréables et d'éviter que ce billet ne deviennent indigeste....


Pour la suite du menu de ce billet : comment gérer durablement les posts-soirées barbecue -et toc ! je suis en pleine rébellion, je mange de la viande- et une recette dont vous n'aurez pas la photo - parce que j'ai pris le temps de manger mais pas la photo.


Courgettes et aubergines farcies aux saucisses et merguez et câpres

Les soirées barbecues se suivent avec allégresse et ne se ressemblent pas. Chacun amenant quelquechose pour soi et pour les autres, il arrive fréquemment que soi ou les autres ayons un appétit plus restreint que les quantités de victuailles présentes.
Il faut alors recycler, développer durablement des idées pour utiliser les restes.
Et magie, transmutation réussie, découverte savoureuse et palais satisfaits.





Ce lendemain de barbecue, la pluie et le soleil étaient au rendez-vous en même temps, moment que je trouve à chaque fois extraordinaire tellement c'est antinomique.
Il restait des saucisses et merguez, des courgettes et aubergines. Tous se languissaient dans mon frigo. Alors je leur ai proposé de jouer ensemble...

Pour 1 courgette moyenne et 1 aubergine
(ne le prenez pas pour vous, n'y voyez rien de personnel...)
2 saucisses
2 saucisses aux herbes
2 merguez
2 cuillères à soupe de câpres
-j'ai utilisé des câprons-
50g de pain dur
1/2 verre de vin blanc sec

1- Evider la courgette et l'aubergine avec une petite cuillère et garder la chair que vous coupez en petits morceaux.
2 - Récupérer la chair des saucisses et merguez en coupant la peau - pour ceux qui ont suivi toutes les saisons au choix d'Urgences ou Dr Quinn femme médecin ou Dr House, cela est un vrai jeu d'enfant...
3 - Mélanger dans un saladier la chair des saucisses-merguez, le pain dur réduit en miette -pour cela plusieurs techniques : le pilon, le sac congélateur + rouleau à pâtisserie, la meule, le sac congélateur + l'éléphant, le rouleau compresseur. Liste non exhaustive... - , les câpres, la chair des courgette et aubergine, le vin blanc.
4 - Répartir dans les courgette et aubergine évidées la chair ainsi préparée.
5 - Cuire au four thermostat 7 durant 45 minutes environ.
6 - Dégustez !

J'ai trouvé sur le marché des aubergines blanches que je n'avais encore jamais goûté. Leur chair est plus fondante et le goût plus doux comparé aux aubergines violettes. Une belle découverte...


Poitrine fraîche marinée au barbecue

Pas de photo donc mais je peux vous assurer que c'est à essayer...
J'aime bien faire mariner les viandes qui vont aller sur le barbecue. Un reste d'habitude des Antilles...

Marinade pour 10 tranches de poitrine fraîche :

3 cuillères à soupe de sauce soja
3 cuillères à soupe de muscovado
- ou sucre roux -
3 cuillères à soupe d'huile
le jus de 2 citrons
1 cuillère à café de curcuma
1 cuillère à café de coriandre
1 cuillère à café de gingembre
1/2 cuillère à café de clou de girofle
-le tout en poudre ou écrasé au pilon ou avec l'éléphant utilisé pour la recette précédente-

Mettez à mariner la viande au moins 3 heures avant le barbecue, l'idéal étant de la faire mariner la veille pour le lendemain.

Le tout à griller sur le barbecue, thermostat 8 -hi hi hi...-

mercredi 5 août 2009

Saperli-Popote express #1

... ou "Tortis au curcuma, soja, citron et persil plat"

Un soir, une envie de pâtes.
Mais pas juste des pâtes au beurre, non.
Des pâtes avec un peu plus de peps, de classe, d'originalité, de glam' -et oui, les filles et les autres, je me suis mise à regarder Sex and the City et ça change une vie...- , de classe, de personnalité -j'avoue que regarder S&C met à mal ce dernier principe...
Et là entrent en scène mes petits ingrédients magiques, ceux qui traînent sur mes étagères pour finir dans mes casseroles et autres saladiers -contrairement aux filles de Sex and the City qui ne se souviennent pas quand elles ont touché une casserole pour la dernière fois. Je ne sais même pas si elles se souviennent que ça existe...


Oui, mes chéries -et oui, quand on regarde S&C forcément on change de langage et on est copine avec tout le monde- , il est primordial d'avoir un stock de ces ingrédients qui vont permettre d'assaisonner, relever, épicer, aromatiser vos plats. Autrement dit des épices, des aromates, des condiments, des graines, des herbes, etc, etc...
Alors juste pour vous, voici une liste, non exhaustive, de produits à inviter d'urgence dans vos étagères. Cliquez ici.


Tortis au curcuma, soja, citron et persil plat

On fait cuire des pâtes -des tortis De Cecco pour ma part... . Une fois égoutées, on les saupoudre de curcuma en poudre -j'en ai trouvé un excellentissime au marché pour celles qui sont sur Tours et environs. Vous pouvez remplacer par curry ou colombo- , on ajoute un filet de sauce soja, le jus de citron et du persil haché.

Bim
Bam
Boum
Youpi
Youpa
MIAM MIAM !!!!!
Si vous avez des problèmes pour laisser des commentaires, n'hésitez pas à utiliser directement le mail indiqué dans mon profil...