Saperlipopote déménage !

Désormais, les nouvelles recettes de Saperlipopote seront déposées ICI (cliquez et suivez-moi !)

mardi 2 août 2011

éloge de la folie...

... ou "Poivrons violets complètement givrés aux fraises... rouges"

Folie ordinaire...

Il n'y a rien d'impossible outre ce que l'on s'empêche.
Ne pas nous couper de nos rêves, de nos envies, de nos folies,
Petites et grandes
Ne pas écouter ceux qui disent "tu n'y arriveras pas", y compris nous,
Surtout nous d'ailleurs
Ne pas avoir peur de souffrir de faire et se planter
Ne pas se planter en souffrant de ne pas faire
Ecouter cette petite voix que nous taisons trop souvent
Y aller, se jeter dans le vide mais le sien et le remplir
Remplir cette page blanche de tout ce qui nous reste à vivre
Ne lâchons rien
Sauf nos peurs


Poivrons violets complètement givrés aux fraises... rouges
Ne me demandez pas d'où me vient cette recette, je n'en sais rien moi-même ! Je sais juste que ça vient quand je m'applique à faire les lignes précédentes...



4 petits poivrons violets
(ou rouges je vous expliquerai pourquoi à la fin...)
Nina Simone
(et plus précisément cette chanson à propos...)
Miel
Huile de tournesol
(mais de la vraie...)
250g de fraises
(plus c'est péché et c'est bon !)
Feuilles de basilic thaï
(en même temps, vous prenez celui qui vous plaît, pourpre c'est classe aussi)
Maniguette
(= graines de paradis = aussi poivre pour ceux qui n'en ont pas)

1 - Dans un bol, mélanger miel et huile - plus de miel que d'huile mais moins que de fraises. Vous suivez ?- et maniguette
2 - Découper le haut des poivrons en gardant le chapeau puis enlever les graines et les parties blanches -pas trouvé de nom plus scientifique que celui-ci.
3 - Badigeonner généreusement au pinceau -ou manuellement- l'extérieur et l'intérieur des poivrons. Déposer les poivrons, corps et chapeaux, peau au ciel sur une feuille de papier sulfurisé sur une plaque.
4 - Faire cuire au four durant 25 minutes à thermostat 6 -vous aurez bien entendu penser à préchauffer votre four auparavant...-. N'hésitez pas à jouer du badigeon durant la cuisson et en remettre une couche -de miel, huile, maniguette. Vous pouvez aussi continuer à écouter Nina Simone encore et encore.
5 - Dans un saladier, découper les fraises en petits cubes, émincer le basilic, ajouter du mélange miel+huile+maniguette -point trop n'en faut mais tout de même
6 - Vous vous dites -peut être- qu'il est plus judicieux de faire l'étape 6 avant la 1 et vous n'avez pas tord. En même temps, tout dépend de savoir si vous voulez que vos poivrons soient tièdes ou froids. Quoi qu'il en soit, c'est mieux avant, j'avoue.
7 - Farcir les poivrons avec les fraises et décorer joliment l'assiette avant d'épater vos amis.

Petite déception : les poivrons violets perdent quasi totalement leur belle couleur à la cuisson. Mais c'est pas grave !
Si vous écoutez toujours Nina Simone en dégustant, c'est que vous n'avez pas peur des émotions fortes...


Hommage...

Merci à ma famille,
Celle de sang et celle de cœur,
A ceux qui sont partis trop tôt mais toujours là, quelque part,
A ceux qui ne veulent plus être là parce que je suis moi,
A ceux qui sont là contre vents et marées.

Aucun commentaire:

Si vous avez des problèmes pour laisser des commentaires, n'hésitez pas à utiliser directement le mail indiqué dans mon profil...