Saperlipopote déménage !

Désormais, les nouvelles recettes de Saperlipopote seront déposées ICI (cliquez et suivez-moi !)

dimanche 5 février 2012

Chut...

... ou "Chocolat chaud épicé"

Je me suis réveillée ce matin avec le fol espoir de la neige. Aussi lorsque j'ai regardé par la fenêtre et ai vu les flocons virevolter et le tapis blanc qui recouvrait déjà tout, j'ai sauté de joie, comme une enfant.
Et un petit air a commencé à me trotter dans la tête comme chaque fois qu'il neige : ma chanson de neige. Bjork y met tout ce qu'il y a dans la neige douceur, force, excitation, volupté et ça me fait exactement le même effet que la neige.





J'adore la neige et le calme qu'elle apporte.
La brouhaha habituel de la ville alors se tait,
les enfants chassent les boules de neige, 
certains ont même sorti luge, skis ou surf, 
des bonshommes de neige poussent ça et là.
Mais ce qui me frappe le plus c'est le silence, un vrai luxe,
comme une parenthèse sereine avant le retour du rythme urbain.
Je me suis baladée dans la ville emmitouflée dans son manteau blanc
comme moi sous mes couches de pulls, écharpes, chaussettes et compagnie.
Le bruit de la neige sous les pas, 
la ville offerte aux piétons, aux aventureux,
je n'ai pas envie de rentrer malgré le temps qui passe et le froid qui s'immisce. 
Encore quelques mètres, une autre rue, 
un autre lieu transfiguré par ce voile de coton.
Profiter de cet état de grâce de la ville
car ce n'est jamais très long,
mais quel bonheur !

Une fois finalement rentrée, un chocolat chaud s'imposait. Épicé bien entendu, histoire d'entretenir le feu intérieur. En temps de froideur, les épices chauffantes (cannelle, piment d'Espelette, cardamome, curcuma, gingembre, ...) sont vos meilleures amies et vous feront faire des économies de santé par la suite -tiens, il y a peut-être une solution pour le trou de la Sécu...


Chocolat chaud épicé


Aux Antilles, on préparait du chocolat chaud créole sur un mode similaire, pour le petit matin des fins de soirées carnavalesques. Mais ça n'avait rien à voir avec la lutte contre les frimas, vous vous en doutez bien !!!

J'ai donc profité d'avoir du lait et de la crème bien frais de chez mon ami producteur Michel GALOPIN, dont je vous dirais quelques mots supplémentaires incessamment sous peu -oui, je sais, je ne me mouille pas trop...- pour confectionner ce chocolat chaud.



Ingrédients pour 1/2 litre de chocolat chaud
1/2 L de lait entier (...)
1/4 de cuillère à café de piment d'Espelette
4-5 tours de moulin de maniguette (graine du paradis)
1/4 de cuillère de curcuma en poudre
1 petit baton de cannelle
4 graines de cardamome
1 pouce de gingembre confit
50g de chocolat noir Lindt 70%
1 cuillère à café de miel d'acacia
 1 cuillère à café de crème

C'était juste exactement ce qu'il me fallait. Accompagné de baguette viennoise pour faire trempette, j'en ai fait mon diner. Et je peux vous dire que les gentils microbes ont rebroussé chemin !


Choc- holà !
 
Jusqu'à assez récemment, j'appréciais les chocolats Lindt. J'appréciais, mais...
Mais le gout avait changé depuis un moment en moins bien et en y regardant de plus près j'avais remarqué l'apparition de la lécithine de soja dans la liste des ingrédients, et ce de plus en plus fréquemment dans leur gamme pour finir par y être partout. 
J'avais bien la ferme intention de changer de crèmerie, enfin de chocolaterie, mais vers quelle marque me tourner ? Rien de bien satisfaisant en dégustation jusque là, refusant certaines marques équitables utilisant également du soja dans leurs produits (super la déontologie...). 
Et puis hallelujah ! J'ai récemment gouté la gamme Alter Eco que je trouve parfaite : gout, texture, variété... et démarche éco-logique. 
Donc bye-bye Lindt définitivement quand cette dernière plaquette de chocolat noir sera finie....

Aucun commentaire:

Si vous avez des problèmes pour laisser des commentaires, n'hésitez pas à utiliser directement le mail indiqué dans mon profil...