Saperlipopote déménage !

Désormais, les nouvelles recettes de Saperlipopote seront déposées ICI (cliquez et suivez-moi !)

lundi 19 mars 2012

Ensemble avec le chef Raoni

Voici une info transmise par une amie. Je vous en fait part à mon tours:
                                          
"Pendant que les magazines et les chaînes de télévision parlent de la  vie des célébrités, le Chef de la Tribu des Kayapo a reçu la pire  nouvelle de sa vie : Dilma, la présidente du Brésil, a donné son  approbation pour la construction d'une énorme centrale hydroélectrique  (la 3ème plus grandes au monde).
  
C'est la sentence de mort pour tous les peuples vivant prêt du fleuve,  car le barrage inondera environ 400 000 hectares de forêt. Plus de 40  000 Indiens devront trouver de nouveaux endroits où vivre.
  La destruction de l'habitat naturel, la déforestation et la disparition  de plusieurs espèces sont des faits !

  Nous savons qu'une image vaut mille mots, et montre le véritable  prix à payer pour la "qualité de vie" de nos bourgeois.

  Lien du site officiel Raoni se bat: http://raoni.fr/signature-petition-1.php 

 
Il n'y a plus dans notre monde de place pour ceux qui  vivent différemment, que tout doit être aplani, que chacun, au nom de  la mondialisation, doit perdre son identité, sa façon de vivre."



Signer la pétition de Raoni contre le projet Belo Monte

samedi 17 mars 2012

Douceur du Liban

... ou "Basbousa, gâteaux à la semoule et au miel"

Il se passe de formidables échanges lors des Ateliers de cuisine adulte à Courteline le jeudi matin. Des recettes s'échangent, se réalisent, se changent et bien entendu se dégustent pour finir en beauté la matinée.
Cette fois-ci c'est Marie qui nous a proposé une recette de dessert venue du Liban et sa région : les basbousas. Ce sont des gâteaux à la semoule absolument délicieux. Il faut dire que je suis assez fan en général des pâtisseries du bassin Méditerranéen.
Pour la photo, il faudra attendre que j'en refasse car ceux réalisés en ateliers ont été mangés avant que la photo ne se fasse !

Basbousa à la noix de coco

Ingrédients pour des gourmands
250 g de semoule de blé fine
2 oeufs
1 verre de lait
125 g de noix de coco rapée
50 g de sucre roux
100 mL d'huile
3/4 de cuillère à café de bicarbonate 
(ou 1 sachet de levure)
3 cuillères à café d'eau de fleur d'oranger
Sirop : 150g de miel + 75 mL d'eau

1 - Battre les œufs avec le sucre
2 - Ajouter le lait, l'huile, la fleur d'oranger
3 - Verser la semoule, la noix de coco et le bicarbonate et mélanger
4 - Verser dans un moule huilé et mettre au four pendant 30 minutes (th. 6-7)
5 - Préparer le sirop en mettant dans un casserole le miel et l'eau à feu moyen jusqu'à obtention du sirop.
6 - Sortir le gâteau du four et imbibez-le avec le sirop.
7 - Laisser refroidir et déguster.

Il en existe bien évidemment beaucoup de variantes ; avec plus d'oeufs, sans noix de coco, avec de la farine, avec du yaourt... bref de quoi tester et trouver votre recette

En attendant les photo, une vidéo :





Avant Fukushima...

Vous avez 7 jours pour visionner ce reportage magnifique sur un chef japonais et l'art culinaire traditionnel japonnais, mais également concernant l'agriculture au Japon.
Ce que ne précise pas Arte, c'est que ce reportage a été tourné avant la catastrophe de Fukushima puisqu'il avait déjà été diffusé l'an passé...


Je me suis dit qu'un jour j'irai y manger. Mais qu'en est-il aujourd'hui ? Monsieur Koyama cuisine-t-il toujours malgré Fukushima ?
Si vous avez des problèmes pour laisser des commentaires, n'hésitez pas à utiliser directement le mail indiqué dans mon profil...