Saperlipopote déménage !

Désormais, les nouvelles recettes de Saperlipopote seront déposées ICI (cliquez et suivez-moi !)

mardi 17 décembre 2013

Pachamamaï, les cosm'éthiques tout doux

Ce billet n'a rien à voir avec le miam, quoique...
Une amie lance sa marque de cosm'éthiques, Pachamamaï, qui sentent bon le naturel, le respect des hommes et de la Terre, et qui s'inspirent de recettes ancestrales.
Pour ce lancement, une souscription par le biais de Kiss Kiss Bank Bank est lancée. S'il vous reste des cadeaux de Noël à faire et qu'en plus vous voulez y adjoindre une bonne action, il n'y a plus qu'à cliquer ICI. Et si vous voulez juste soutenir un beau projet ou (vous) faire des cadeaux, lâchez-vous, c'est un belle occasion !
Après avoir soutenu les petits paysans (voir billet précédent), soutenez les petits artisans...

En fait, ce n'est pas si détaché que ça du reste de ce blog. Effectivement, comme vous le savez, je suis attachée aux productions qui respectent les Hommes et la Terre. Et ce choix ne s'applique pas qu'à l'alimentation mais à l'ensemble de ce qui est consommable, au maximum du possible.
Alors quand une amie se met en tête et en main de fabriquer des cosmétiques qui vont dans ce sens, je dis OUI et mon corps aussi. Et quand on sait que tout à démarrer dans sa cuisine...

Testeuse officieuse, je peux d'ores et déjà vous certifier que votre peau vous remerciera d'aller faire votre shopping cosmétique chez Pachamamaï !
Des odeurs de paradis, des douceurs de soie et le tout tout doux pour l'environnement. Pas de doute pour moi.

L'amitié renforce cette envie que ce projet réussisse.
Merci petite fée Lu de nous montrer que le rêve est réalité.

lundi 9 décembre 2013

Ils ont besoin de nous tous

Je vous transmet un message émis par la confédération paysanne de l'Aude (source vérifiée en direct). Merci de réagir...

Dans l'Aude, la Confédération paysanne lance une campagne de mail à tous nos réseaux pour interpeller le  Président, Premier Ministre et Ministre de l'agriculture et faire pression sur les négociations actuelles au Ministère de l'agriculture, où la FNSEA veut supprimer l'aide aux petits éleveurs. Si ces mesures passent, c'est dans l'Aude la moitié des éleveurs dont le revenu serait divisé par 2  ! 

Il faut agir vite car les décisions seront prises le 17 décembre ! Nous encourageons à relayer cette initiative partout en France. 
Copiez le texte ci-dessous et envoyez par mail aux adresses indiquées (Ministère de l'agriculture, Premier ministre, Président) pour exiger le maintien des aides aux petits éleveurs. 

On compte sur vous !, merci d'avance
Amitiés paysannes et solidaires
La Confédération paysanne de l'Aude

  
-----------------
COPIER CES ADRESSES
 premier-ministre@cab.pm.gouv.fr; christophe.chantepy@pm.gouv.fr; marie.guittard@pm.gouv.fr; philippe.mauguin@agriculture.gouv.fr; luc.maurer@agriculture.gouv.fr; Elodie.LEMATTE@agriculture.gouv.fr; stephane.le-moing@agriculture.gouv.fr; pierre-rene.lemas@elysee.fr; sylvie.hubac@elysee.fr; valerie.metrich-hecquet@elysee.fr; isabelle.sima@elysee.fr; confdelaude@gmail.com

(Adresses mail des directeur de cabinet et conseiller agriculture de l'Elysée, du Premier ministre et du Ministère de l'agriculture)

----------
Copier et envoyer ce mail (ou un texte de votre composition)

Objet: non à la suppression des aides aux petits et moyens éleveurs

Lettre à Mr le Ministre de l'Agriculture, au Premier Ministre, au Président
  
Monsieur le Président, Monsieur Le Premier Ministre, Monsieur le Ministre de l'Agriculture

Au moment où se discute l'application française de la PAC, je vous fais part de mon opposition aux mesures préconisées par la FNSEA via ses sections spécialisées (FNB, FNO) pour supprimer les aides couplées aux troupeaux de moins de 30 vaches mères, les diminuer pour les troupeaux de moins de 100 brebis, ainsi qu'aux éleveurs n'atteignant pas un ratio élevé de productivité, et la suppression des 40 % de génisses dans le calcul.
 
Je suis consterné de voir une partie de la profession vouloir éliminer les petits et moyens éleveurs en les privant de presque la moitié de leur revenu, ceux là même qui font vivre l'économie locale (abattoir, atelier de découpe, atelier de transformation) et dynamisent les territoires.
 
Si vous cédiez à ces revendications, vous mettriez en danger entre un tiers et la moitié des éleveurs selon les départements. Vous iriez à l'encontre de vos discours sur le nécessaire soutien à l'agro-écologie, les circuits innovants comme la vente directe ou les circuits-courts. Ce sont en effet principalement les petites fermes, ayant des productions diversifiées - qui ayant besoin de plus-value - commercialisent en direct leur viande locale, de qualité et en préservant l'environnement.
De même, ces mesures condamneraient tous ceux et celles qui s'installent progressivement, en augmentant la taille de leur troupeau en fur et à mesure de leurs assise financière. Dans un contexte où les banques ne prêtent quasiment plus, qui peut prétendre s'installer s'il faut investir 45 000 € rien que pour acquérir son troupeau, sans parler de l'acquisition du foncier nécessaire, qui est en soi un frein majeur ?
 
Solidaire des petits et moyens éleveurs de France, je vous demande instamment de ne pas céder à la FNSEA et de rester au seuil de 3 UGB pour les bovins comme pour les ovins. S'il faut faire des choix, il faut fixer des plafonds, mais pas des planchers discriminatoires.
 
Je soutiens également la nécessité de redistribuer l'enveloppe destinée à la filière Fruits et légumes non pas aux plus grosses exploitations qui fournissent l'industrie agro-alimentaire comme cela a été demandé, mais bien aux petits producteurs, qui font vivre marché, commerce local et AMAP.
 
Je resterais attentif aux prochaines décisions en la matière, qui permettra de savoir si c'est Xavier Beulin, patron de la FNSEA et de Sofiprotéol qui dirige le Ministère de l'Agriculture.
 
Signature : Prénom, Nom
Code postal, ville-village


jeudi 21 novembre 2013

EuroGusto in the City

Cette année Eurogusto vient à vous en s'installant en ville. Quelle bonne idée ! On passe du salon au festival, du parc expo climatisé au plein air revigorant, on respire, on honore les bords de  Loire en pleine communication avec la nature. Et le tout dans une gratuité générale. Des ateliers, des conférences, des projections, des expos, des ateliers, un marché Convergence Bio et une disco soupe : tout cela rien que pour vous, juste à portée de main.



Que ceux qui souhaitent le changement mais ne savent par quel bout s'y prendre viennent pour y trouver quelques ficelles,
Que ceux qui ont des enfants viennent leur faire découvrir le monde merveilleux de la biodiversité et mettre la main à la pâte,
Que ceux qui sont déjà convaincus viennent pour partager leurs convictions et les non convaincus leur scepticisme,
Que ceux qui aiment le miam bon, propre et juste viennent pour déguster, apprendre encore et encore,
Que ceux qui croient que les agriculteurs ça n'existe que dans l'"Amour est dans le pré" viennent en rencontrer des vrais, des locaux passionnés et passionants,
Que ceux qui pensent que le panais ne va bien qu'au poisson viennent le voir d'un peu plus près
Que ceux qui ne sont pas cités précédemment viennent pour me signaler qu'ils n'ont pas été signalés précédemment
Bref, que toutes et tous, petits et grands, veniez partager ces beaux moments, nous vous promettons du bonheur.



Ça se passe donc ce week-end à Tours, et le week-end avec nous commence dès le vendredi !

Vous trouverez toutes les infos  sur le site de Eurogusto (cliquez ICI) et entre autre le programme complet (ICI).
Et si vous me cherchez, vous allez me trouver... dans le programme je veus dire..
Je vous dis à ce week-end.

PS : je compte sur vous pour faire la danse du soleil, brûler des cierges, faire des incantations pour la présence de Ô dieu Soleil...

jeudi 12 septembre 2013

Village Convergences Bio 2013

Et ça y est, c'est reparti pour une nouvelle édition, la 8e pour être précise. C'est incroyable, je n'ai pas vu le temps passer depuis la première édition... 
Pour ceux qui ne connaissent pas je vous fais l'article, pour les autres, vous savez déjà à quel point ça va être un moment de partage extraordinaire que l'on tous hâte de partager avec vous.

Donc, pour les nouveaux venus... 
Le Village Convergences Bio regroupe des assos, restaurateurs, producteurs, personnes en lien avec l'alimentation qui travaillent dans la même perspective : le respect de la Terre et des Êtres pour la Vie.
Une réalité du quotidien pour tous les participants qui chaque jour travaillent, échangent, s'interrogent, partagent pour développer ensemble cette chouette idée que l'on peut vivre en harmonie avec la Terre et les Êtres qui la peuplent, avec cette conscience que les hommes et les femmes sont un élément parmi tant d'autres dans la nature amenant à une certaine humilité.
Une utopie diront certains ? Une réalité pour nous. Et quand bien même ce serait le cas, on a bien le droit de rêver !


De mon côté je vous présenterai mes diverses et multiples activités et vous pourrez également y trouver une petite restauration avec des préparations maison alliant saveur, simplicité et créativité. Je vous laisse la surprise...
J'animerai également un atelier cuisine à midi autour de l'apéro.

J'espère vous voir ce dimanche, sous le soleil comme depuis 8 ans ! (je vous assure que c'est vrai)

jeudi 4 juillet 2013

Rallumons les Chandelles !

Comme certains d'entre vous le savent peut être déjà, la fermeture administrative du Restaurant des Chandelles Gourmandes a été prononcée
 
Je vous écris ces quelques mots pour vous convaincre, si besoin est, de manifester votre soutien à Bernard CHARRET et toute l'équipe des Chandelles Gourmandes.

Je le connais bien, c'est un ami sincère et il est profondément atteint par cette redite de pression des instances administratives à son encontre. Il ne s'agit pas de victimisation, juste d'une sensibilité toute humaine comme celle qui l'anime depuis 30 ans à défendre ses convictions avec passion. Bernard est un battant, un homme debout, ancré dans sa terre de Touraine qu'il aime tant et à laquelle il rend hommage par son art, la cuisine.Sans oublier toute son équipe avec lui.


Je suis avec plein d'autres belles personnes dans l'aventure de Convergences Bio qu'il a initié et de chaque évènement, que ce soit lors de la semaine du goût dans les écoles de la ville de Tours avec les enfants ou encore lors du Village Convergences sur les bords de Loire à l'occasion des Journées du Patrimoine, et chaque fois, il emmène tout ce petit monde vers des découvertes de saveurs qui ne laissent pas insensibles.

Il est des hommes qui ouvrent des voies et défendent leurs convictions sans faillir. Bernard est de ceux-là dans le domaine d'une alimentation responsable, respectueuse des hommes et de la Terre et d'une restauration forte de ces qualités.
Soutenons-le, montrons lui que nous sommes là à ses côtés dans cette aventure.
Envoyez lui vos messages de soutien (le courrier postal est tellement bon pour cela, ça laisse une trace), il a besoin de nous tous.
A nous de le porter. Pour que la magie de la vie continue.
Merci à vous

Vous pouvez également apporter votre soutien en allant sur la page Facebook créée pour soutenir toute l'équipe :  Rallumons les Chandelles
Et lire le communiqué de presse de Slow Food :

vendredi 19 avril 2013

Ce Week-End sera Vert...

 pour télécharger le programme complet, cliquez ICI

Avant l'arrivée de quelques nouvelles recettes, je vous informe que ce week-end se déroule le Week-End Vert à Joué les Tours.
J'y participe cette année (ça m'a vraiment manqué l'an passé !) avec Pauline de Biolinet mais également plein d'autres exposants. Il y aura également des animations, des explorations, des ateliers et un manège absolument magique fait de bric et de broc, de poésie et de simplicité

Pour ma part je proposerai des ateliers de cuisine créative en plein air avec les produits de saison, les grains de folie qui  vont bien et la simplicité indispensable à une bonne recette. Petits, grands et très grands sont bienvenus.
Si vous n'êtes jamais venus, je vous conseille de venir faire un tour, c'est toujours un beau moment dans un cadre agréable. Si vous êtes déjà venus, je n'ai pas besoin de vous convaincre et vous retrouverai avec plaisir.

Alors à demain ou après-demain !
Et à la semaine prochaine sur le blog pour de nouvelles recettes...

mercredi 6 février 2013

Tartinons du bonheur...

Y en a marre !!!

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 
C'est la seule chose qui me soit venue au visionnage de l'émission "Maigrir à tout prix" sur M6. J'en avais entendu parler et j'avais du mal à croire qu'ils aient pu faire ça. Et bien maintenant j'ai vu et c'est encore pire que ce que j'imaginais !!! 

Quelle horreur ! C'est bien la peine de faire des émissions où l'on vous vante les belles rondeurs des femmes pour ensuite sélectionner des cobayes pour les torturer avec des régimes tous plus absurdes, barrés, dangereux, c_ns, démagos, pervers les uns que les autres. 
Au choix : les sachets protéinés prescrits par des médecins ayant oublié de réviser le chapitre concernant la déontologie médicale, le régime dukon la-non-joie, le coach sportif gourou spécialiste en diététique comme moi je sais faire le poirier, les professeurs Tournesol-chercheurs qui ont besoin d'un cobaye pour valider leur théorie foireuse et enfin la boucherie-charcuterie-haute couture qui vous squeeze l'estomac parce que ce truc ça ne sert pas à grand chose. 

Vous allez voir messieurs et dames qui avez le tord d’être hors des courbes bien pensantes de la pseudo-normalité comment on va vous en faire baver pour vous ramener dans le droit chemin. Non mais alors, c'est quoi tout ces débordements intempestifs !
Ceux qui disaient qu'il fallait souffrir pour être belle n'ont pas disparu : ils sont encore plus pervers au 21e siècle avec l'appui des médias et vous assènent leur programme dictatorial marketé à l'envie avec un large sourire ultrabright sous prétexte de votre bien être et votre santé, alors que la seule santé qui les intéresse est celle de leur compte en banque devenu obèse d'avoir mangé beaucoup d'euros dans le porte-money money des gens pas très heureux avec leurs kilos. 
Ces gourous du poids gonflent leur ego à coup de mensonge visant à vous faire croire devenir tous égaux. A mes yeux ils sont juste écœurants. 

 Je vous passe les détails de l'émission mais les commentaires des journalistes viennent en rajouter une couche au cas où ça ne serait pas assez ; les chercheurs se foutent ouvertement du futur marathonien -parce que lui, au moins, il l'a fait le marathon malgré ses kilos pendant que vous collez des électrodes sur de nouveaux cobayes et vous amusez de leur souffle court et de leur brioche-, le saint-médecin qui n'est absolument pas payé par une boite privée de vente de sachets protéinés, non non non, ça ne serait pas déontologique -ben oui, les sachets que Thierry s'ingurgite viennent de la même boite qui paye le médecin qui soutient Thierry. On comprend son grand intérêt pour Thierry : si Thierry arrête, pas de brouzoufs, et donc pas de vacances au soleil des tropiques et au ski à Méribel pour sa petite famille. Alors ça aide à motiver Thierry ! Au passage, M6 a juste oublié de flouter le moment où l'on voit le nom de la marque en gros sur la pseudo ordonnance du médecin, c'est balot..-, le fameux sourire sournois du Mister Dukonlajoie -ça je n'ai pas pu, j'ai zappé-. Bref, un vrai festival...

Est-ce utile de vous préciser à quel point toutes ces méthodes sont dangereuses ? Bien plus que les kilos en trop malgré tout ce que l'on peut dire...

Je suis en colère de tant de violences faites à des gens qui ont déjà leur lot de souffrance, que l'on abreuve de faux-semblants avec risques sévères dans le corps et dans la tête et effet boomerang coté kilos, bonus en prime. Les kilos reviendront, pas les euros dépensés, les kilos reviendront, la culpabilité aussi encore plus forte de ne pas avoir "réussi", d'avoir "craqué", d'avoir "échoué".
Je suis en colère que l'on n'entende pas que "se faire du bien" peut se faire dans la douceur et la bienveillance réelles, pas celles où l'on vous met une baffe en vous disant que c'est pour votre bien.
Je suis en colère car cela s'apparente à d'autres violences faites aux femmes mais celle-ci est beaucoup plus sournoise car utilisant le prétexte de la beauté, de la santé et du bien être. Quelle démagogie !

Alors à toutes ces femmes et ces hommes, gros, petits, ronds, minces, grands, carrés, variés, multiples, beaux, vivants je leur dédis cette recette. 

Ah, ça fait du bien ce petit coup de gueule...

Pâte à tartiner du bonheur avec le sourire 
ou comment faire la nique à N_t_l_a...




Pour 2 pots et plein de potes
200g de chocolat noir
(de chez AlterEco pour moi)
300g de lait concentré sucré
(à quand du lait concentré dans les coops bios ?)
100g de beurre
80g de noisettes en poudre

1- Faites fondre le chocolat la la lala -oui, il faut lire la recette sur l'air de la chanson "les petits pains au chocolat" de Mike Brant Joe Dassin. Non je n'ai pas honte...- avec le beurre dans une casserole au bain-marie
2-Mélangez le lait concentré et la poudre de noisettes dans un saladier
3- Ajoutez le chocolat fondu et mélanger
4- Versez dans des pots à confiture
5- C'est fini ? Non, dis moi pas q'c'est pas vrai !
6- Si si, je te le dis.
7- Ben ça alors
8- Et oui...
9- Bon alors on s'en fait des tartines ?
10- Pour sur !!!



Si vous avez des problèmes pour laisser des commentaires, n'hésitez pas à utiliser directement le mail indiqué dans mon profil...